Travailler de Chez Soi en Ligne : Quel Métier Choisir en 2021 ?

Freelance

Temps de lecture : 7 minutes

Travailler de chez soi en ligne fait rêver de nombreuses personnes, surtout depuis le début de la crise sanitaire. Vous envisagez une reconversion professionnelle, mais vous ne savez pas vers quelle activité vous tourner ? J’ai réuni pour vous 7 métiers qui vous permettront de travailler à domicile et à votre compte, grâce à internet. Je tiens évidemment à préciser que quelle que soit la piste que vous envisagez, changer de vie est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Se reconvertir implique généralement de se former, sans cela il parait difficile d’être pris au sérieux. À présent, rentrons dans le vif du sujet !

 

1) Graphiste : un métier pour travailler de chez soi en ligne

Si je commence par le métier de graphiste, c’est parce que c’est la première piste que j’ai envisagée lorsque j’ai pris la décision de quitter mon emploi de salariée. Passionnée par le graphisme et par la création de contenu, c’est d’ailleurs les études que j’aurais choisies si mon père ne m’en avait pas dissuadée.

Quoiqu’il en soit… les entreprises ont plus que jamais besoin de se démarquer, et cela passe généralement par leur image de marque et les contenus qu’elles produisent. Création de logo, charte graphique, infographie, webdesign, rapports d’activité, white papers, les missions  sont nombreuses !

Devenir graphiste est une option intéressante et qui ne demande pas un investissement important. Hormis un bon ordinateur et les logiciels de PAO, les frais sont réduits ! Si vous recherchez une bonne formation en graphisme, celle de Laure Douceline m’a été chaudement recommandée.

 

2) Community Manager : une activité pour les accros aux réseaux sociaux

Vous êtes accro à Facebook, Instagram et cie ? Le community management devrait vous intéresser. Le rôle du community manager est d’animer les réseaux sociaux de ses clients grâce à du contenu créatif et qui leur ressemble. Son objectif est d’obtenir un maximum d’engagement (likes, commentaires) et augmenter ainsi le chiffre d’affaires de ses clients, ou leur notoriété.

Pour devenir community manager, il est important de se former pour comprendre comment fonctionnent les réseaux et comment adapter sa communication en fonction de la plateforme utilisée. Ce job est parfait pour travailler de chez soi en ligne et depuis n’importe où, puisque vous n’aurez besoin que de votre ordinateur pour vivre de votre activité.

Le CM est généralement payé au forfait et pour un nombre de publications définies en amont, incluant ou non la partie graphique (la création de contenu). En ciblant des PME ou des freelances professionnels, il aura plus de chances de se faire remarquer pour démarrer. Après quelques années d’expérience, il pourra ensuite se tourner vers les entreprises un peu plus importantes.

 

 

3) Blogueur professionnel pour vivre de la vente de produits numériques

Un infopreneur, aussi connu sous le nom de blogueur professionnel, vend généralement des formations en ligne. Encore peu connu en France, ce métier a pourtant changé la vie de milliers de personnes qui parviennent à générer des revenus passifs grâce à leurs ventes. L’avantage de la formation en e-learning, c’est qu’une fois celle-ci créée, elle peut être vendue à l’infini. Les coûts de fonctionnement sont assez faibles (il suffit de payer une plateforme d’hébergement) et un auto-répondeur (un outil d’email marketing qui vous permettra de centraliser vos contacts client).  C’est donc un modèle économique très rentable ! Je précise également que la partie « vente » est généralement adossée à un blog (comme celui-ci).

Devenir infopreneur n’est clairement pas accessible à tout le monde dans la mesure où cela demande beaucoup de travail et qu’il n’y a aucune garantie que cela fonctionne. Le blogueur pro peut passer des années à travailler, sans gagner un sou, à moins bien sûr qu’il dispose déjà d’une expertise reconnue et d’une base de clients.

La formation la plus reconnue en la matière est définitivement celle d’Olivier Rolandblogueur pro. Si le métier de blogueur permet effectivement de travailler à la maison, il est rare de pouvoir vivre de cette activité simplement en se formant. Je me répète, mais trop de personnes vendent du rêve au sujet de cette activité en laissant penser qu’il est simple de faire décoller un blog. C’est faux !

 

4) Assistant virtuel pour devenir un as du marketing digital

Puisque vous savez maintenant ce qu’est un infopreneur, je pense que c’est le bon moment de vous parler du métier d’assistant virtuel. J’ai vécu à 100 % de cette activité pendant près de 3 ans en étant freelance, je suis donc bien placée pour vous en parler. Ce professionnel du marketing travaille principalement avec des web entrepreneurs. Son rôle est simple : les accompagner dans la réussite de leurs projets et les aider à développer leur entreprise.

Les missions sont variées : suivi administratif, création de contenu, montage vidéo, aide à la création des cours, suivi des élèves, community management, et j’en passe.

C’est un métier très polyvalent qui permet de valoriser de multiples compétences et donc de ne jamais s’ennuyer (tout en ayant l’avantage de pouvoir travailler de chez soi en ligne).

C’est également une opportunité en or pour apprendre le métier d’infopreneur et pouvoir se lancer par la suite en solo (c’est ce que j’ai fait). Si vous rêvez de découvrir les coulisses d’un blog professionnel, vous serez aux premières loges. Cette activité est assez méconnue aujourd’hui, pourtant le marché est porteur et de nombreux clients recrutent. N’hésitez pas à découvrir ma masterclass gratuite pour mieux comprendre cette profession en vogue.

 

 

5) Coach pour se spécialiser dans l’accompagnement

Je pense que cette activité est particulièrement adaptée pour les personnes qui ont une expertise et qui cherchent à cibler un marché plus large (sans contraintes géographiques). Il suffit de créer un site vitrine pour présenter son activité et son parcours, et ainsi vendre ses prestations en ligne. Pour cibler vos futurs clients, vous pourrez notamment avoir recours à la publicité (Facebook, Google ou encore Instagram par exemple), ou au référencement naturel, pour être visible sur Google sans payer).

De nombreux professionnels ont un intérêt à digitaliser leur activité, car c’est une stratégie qui peut avoir un impact considérable sur leur activité. Grâce à internet, il est aujourd’hui possible de toucher des milliers de personnes, autant saisir cette opportunité ! Et bien évidemment, proposer du coaching peut vous permettre de travailler à distance et d’éviter ainsi les coûts de structure qui font généralement augmenter vos charges fixes, comme le loyer.

Je précise qu’il est également possible d’obtenir une certification de coach si vous avez des compétences mais peu d’expérience en matière d’accompagnement. Cela vous permettra de gagner en confiance et d’apprendre des méthodes professionnalisantes pour aider vos futurs coachés.

 

6) Rédacteur web pour vivre de l’écriture

Vous aimez écrire et la langue de Molière ? Alors la rédaction web devrait vous intéresser. L’objectif du rédacteur web est d’écrire des textes pour ceux qui n’ont pas le temps (ou les compétences) de le faire. Chaque fois que vous interrogez Google et que vous cliquez sur les résultats proposés, il y a de fortes chances que ce que vous lisiez ait été rédigé par un rédacteur professionnel.

Attention, bien écrire ne suffit pas. L’écriture pour le web répond à des codes spécifiques – le rédacteur doit écrire des textes impactants en utilisant des phrases courtes et concises. Il doit également comprendre le fonctionnement de l’algorithme de Google et optimiser ses articles pour les moteurs de recherche. Vous n’avez pas tout compris ? C’est normal ! Il s’agit du jargon des pro de la rédaction web. Vous l’avez compris, se former est donc indispensable pour vivre de ce métier.

Pour cela, je vous incite fortement à jeter un oeil à la formation de Lucie Rondelet, qui est la référence en matière d’apprentissage de la rédaction web. Cela fait deux ans que je l’accompagne dans son activité (elle est infopreneuse) et je suis donc bien placée pour vous parler de sa formation et de l’accompagnement proposé dans ce cadre. C’est un métier idéal pour travailler sur internet !

 

7) Traducteur professionnel pour les amoureux des langues

Le français n’est pas votre (seule) langue maternelle ? Vous parlez anglais, espagnol ou italien couramment ? Avez-vous pensé à proposer vos services de traducteur ? De nombreuses entreprises cherchent à cibler de nouveaux marchés et à traduire leur site internet ou leurs supports de communication par exemple.

Pour trouver un emploi de traducteur, vous pouvez d’ores et déjà vous tourner des plateformes de mise en relation comme TranslatorBase.com ou Unbabel.com par exemple. N’hésitez pas non plus à ouvrir l’oeil et à contacter des petites structures de manière spontanée. Enfin, vous pouvez également contacter des maisons d’édition pour proposer vos services en matière de traduction d’ouvrages.

Attention, il ne suffit pas d’avoir un bon niveau en langue pour s’improviser traducteur. Il s’agit d’un métier qui demande une vraie maîtrise. Il n’y a pas de place pour l’à peu près !

 

8) Copywriter pour convaincre grâce aux mots

Je vous propose de terminer par une autre activité intéressante si vous voulez travailler à domicile : j’ai nommé le copywriting. Vous savez maintenant ce qu’est un rédacteur web, et le copywriting n’en est pas très loin. Loin de la mention connue « copyright », cette activité n’a rien à voir avec la protection des données.

Le copywriter est un véritable magicien des mots dont l’objectif principal est de pousser le lecteur à passer à l’action (généralement pour acheter). C’est une prestation qui se vend trèèès cher, parce qu’elle peut rapporter gros. De nombreux copywriters choisissent de travailler en ligne !

Pour devenir un as du copywriting, il n’y a pas de secret… il faut écrire, écrire et encore écrire. Ce n’est donc pas (là non plus), en suivant une formation en ligne que vous allez pouvoir vous lancer en tant que copywriter. Sauf bien sûr si vous avez un talent inné – et je dis cela sans ironie, certaines personnes sont très douées naturellement. Pour apprendre le copywriting, je vous recommande vivement la formation de Stan Leloup, qui est une véritable référence dans son domaine et un champion du marketing digital.

 

Voilà de quoi alimenter vos réflexions et vous apporter, je l’espère, quelques pistes pour votre reconversion professionnelle. Travailler sur internet est loin d’être une utopie. Je vis de mes activités en ligne et je connais de nombreuses autres personnes qui en vivent très bien aussi. Il suffit simplement d’oser sauter le pas et de se donner la possibilité de le faire. Et si vous avez une question, n’hésitez à la poser en commentaire !

Marie

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le !

3 Commentaires

  1. Valérie

    J’aime beaucoup ton dernier article qui a le mérite d’être complet, clair et réaliste à propos notamment de l’infopreunariat !

    Réponse
  2. Stéphanie

    d’abord, bravo pour le Design de ton site : il est clair, lisible et agréable à consulter.
    Je cherchais justement un article à partager qui souhaite devenir digital nomad et pour le coup, celui-ci me paraît le plus concis et le plus éclairant pour elle…du coup, je paratge!!

    Réponse
    • Marie

      Hello Stéphanie ! Merci beaucoup pour ton message qui me va droit au coeur 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link