Assistant Virtuel : Un Métier pour les Zèbres

Développement personnel

Temps de lecture : 5 minutes

En septembre 2020, j’ai fait le choix d’aller au bout d’un test de détection de douance et ce processus m’a permis de mieux comprendre qui je suis et ce qui me caractérise. Depuis que j’ai découvert l’existence des haut-potentiel, de nombreux aspects de ma vie ont pris un autre sens. Les pièces du puzzle se sont comme assemblées et mon regard sur moi et sur mes choix professionnels a changé. Depuis, j’ai échangé avec de nombreux zèbres et je me suis rendue compte à quel point le métier d’assistant virtuel est idéal pour ces personnalités atypiques. C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie d’écrire cet article et de mettre en lumière les raisons qui me poussent à penser que cette activité leur convient si bien. Bonne lecture !

 

Qu’est-ce qu’un assistant virtuel ?

Un assistant virtuel accompagne ses clients sur de nombreux aspects de leur activité : gestion administrative, communication, coordination des équipes, suivi commercial, etc. Sa particularité ? Il travaille à distance, c’est donc une activité idéale pour ceux qui rêvent de travailler à la maison. Il travaille en tant qu’indépendant et a donc le statut de freelance. Il gère sa propre entreprise seul et de manière complètement autonome.

On distingue deux types d’assistants virtuels : ceux qui travaillent pour pour des entreprises traditionnelles et ceux qui sont spécialisés en web marketing. C’est sur l’activité d’assistant web marketing que je vais plutôt me concentrer dans cet article.

Ce dernier accompagne les web entrepreneurs à booster leur visibilité en ligne. Ses atouts ? Il comprend les spécificités de ce type d’activité et en maîtrise les outils (auto-répondeur, réseaux sociaux, référencement naturel, etc.). Pour en savoir davantage sur ses missions et ses clients, n’hésitez pas à rejoindre ma masterclass gratuite.

 

Le défi des hauts-potentiel dans le travail

Les zèbres représenteraient 2 à 5 % de la population. Ces personnalités atypiques sont nombreuses à ignorer leur différence. La plupart des haut-potentiel passent toute leur vie à se sentir « différent » sans pour autant mettre le doigt sur ce qui caractérise cette différence. Ces dernières années, de nombreux ouvrages ont été édités sur le sujet et de nombreuses personnes ont ainsi pu détecter leur douance.

Les personnes surdouées sont souvent perçues comme ayant des facilités, pourtant cette douance est très souvent synonyme de souffrance pour elles. La cause ? Ce sentiment d’être à part, bizarre, pas comme les autres.

Que ce soit les haut-potentiel intellectuels ou les haut-potentiel émotionnels, le fait d’être HP pose souvent problème au travail, car leur mode de fonctionnement est généralement décalé par rapport aux pratiques courantes des entreprises. Les HP ont du mal à s’intégrer dans un système, car ces personnes ont souvent tendance à le questionner et à le remettre en question.

 

Pourquoi le métier d’assistant virtuel convient aux zèbres ?

Un profil multi-potentiel et touche-à-tout

Le zèbre, ou haut-potentiel, a la particularité d’être insatiable. Il a sans cesse besoin et envie d’apprendre, de découvrir de nouvelles choses. Il a tendance à détester la routine et à avoir besoin que ça bouge dans son quotidien. Le métier d’assistant virtuel demande énormément de polyvalence. Ses missions sont tellement variées qu’il n’a pas le temps de s’ennuyer. C’est aussi une activité qui nécessite de faire appel à toutes ses ressources. Internet bouge tellement vite que pour rester « dans le coup », il faut constamment se former et se tenir informé.

Travailler avec des web entrepreneurs (et plus particulièrement des infopreneurs) demande une forte adaptabilité dans la mesure où ces derniers travaillent généralement seuls. Dans une entreprise traditionnelle, on retrouve différentes fonctions support comme la comptabilité, la communication, le marketing, le service commercial, etc. L’infopreneur travaille généralement seul, ce qui signifie que c’est lui qui fait tout. En tant que bras droit, l’assistant virtuel doit donc s’adapter et se mettre en mode caméléon.

Un fort besoin de liberté et d’indépendance

Le besoin d’indépendance, de liberté ou encore de justice est particulièrement marqué chez les zèbres. Les haut-potentiel ont du mal à s’épanouir dans le cadre rigide et hiérarchique du monde professionnel. Ils n’ont pas peur de poser des questions, de remettre en question l’autorité et de se battre pour leurs valeurs. Les zèbres peuvent facilement se sentir incompris et frustrés.

Se lancer en tant qu’assistant virtuel freelance leur permettra d’échapper aux contraintes du salariat comme les horaires fixes, les décisions imposées ou même aux relations sociales qui peuvent parfois être lourdes à supporter pour ces personnalités atypiques. Travailler seul est le meilleur moyen de se sentir pleinement eux-mêmes sans avoir le sentiment de devoir jouer un rôle pour s’adapter.

Une capacité d’adaptation hors du commun

Les haut-potentiel ont une capacité hors-norme pour anticiper et comprendre les besoins de leurs clients et y répondre avec justesse. Cette qualité leur permet aussi de s’imprégner rapidement de leur univers pour relever les défis qui leur seront confiés. Par ailleurs, les zèbres ont souvent tendance à douter de leurs décisions et à peser longuement le pour et le contre. Dans le travail, ce sont des personnes consciencieuses qui ont vraiment à coeur d’aider leurs clients et de « bien faire ». Ce sont des qualités particulièrement appréciées par leurs clients et qui leur permettront de se rendre indispensables à leurs yeux. Ce sont des atouts précieux sur lesquels ils pourront s’appuyer et en qui ils pourront placer leur confiance.

 

Comment savoir si cette activité est faite pour vous ?

Comme expliqué plus faut, le métier d’assistant virtuel est idéal pour les personnes qui curieuses et qui aiment apprendre. Si vous avez sans cesse besoin de réaliser des tâches différentes, si la routine vous ennuie et que vous aimez que ça bouge, si vous aimez chercher et passer des heures sur internet, ce métier vous plaira sûrement.

Au-delà de ça, le statut de freelance offre un avantage considérable pour les introvertis et ceux qui aiment travailler seul. Quand on travaille sur internet, la relation client est complètement dématérialisée. Les réunions se font à distance et la plupart du temps, vous êtes seul devant votre ordinateur. Adios les collègues qui passent leur temps à raconter leur vie, les open-space bruyants et tous les désagréments de la vie de salarié. En tant qu’hypersensible et HPE, devenir assistante virtuelle a tout changé à mon quotidien de travail.

Enfin, je pense qu’il faut aimer entreprendre pour devenir assistant virtuel freelance. En tant qu’indépendant, vous serez votre propre patron. Plus de hiérarchie, vous serez seul aux commandes de votre entreprise. Cela signifie que vous pourrez choisir vos collaborations et vos clients, mais aussi votre rythme de travail. Mais attention… les zèbres ont souvent tendance à douter de leurs choix et à sans cesse remettre leurs décisions en question. Il faudra être vigilant sur ce point et faire en sorte que vous doutes ne vous empêchent pas de mener vos projets à bien.

 

Comment devenir assistant virtuel ?

Il n’y a pas vraiment de parcours type pour devenir assistant virtuel. Je pense que la première interrogation à avoir concerne les clients avec lesquels vous voulez travailler. Êtes-vous intéressé par la stratégie digitale ? Si vous aimez les réseaux sociaux, le blogging ou la création de contenu, alors le métier d’assistant web marketing est probablement fait pour vous. Si vous avez des compétences dans ces domaines, vous pourrez rapidement vous lancer.

Si vous ne vous sentez pas encore légitime, vous devrez probablement passer par la case formation. Cela vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires, de vous faire accompagner par des professionnels déjà en activité et ça vous aidera à gagner en confiance pour vous lancer.

Enfin, d’un point de vue juridique, vous devrez bien sûr déclarer votre activité et créer votre propre structure juridique. La plupart des freelances choisissent le statut de mico-entreprise qui offre de nombreux avantages pour démarrer (exonération de TVA, charges sociales réduites, formalités simplifiées, etc.).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link