Assistant Web : Focus sur ce nouveau Métier

Assistante Virtuelle

Temps de lecture : 6 minutes

Si je vous parle du métier d’assistant web, est-ce que cela vous dit quelque chose ? Probablement pas. Normal, c’est une nouvelle activité qui commence à se développer avec la demande grandissante d’accompagnement de la part des web entrepreneurs. Son rôle ? Aider les infopreneurs, blogueurs, ou toute autre personne ayant un business en ligne, dans la gestion de leurs tâches quotidiennes. Ses missions sont très variées, tout comme ses clients potentiels. Alors, à quoi ressemble son quotidien ? Et comment devenir assistant sur le web ? Je vous propose de découvrir tout cela en détail dans cet article. Focus sur ce nouveau métier digital en plein essor.

 

Les missions de l’assistant web

Si vous avez une vraie passion pour le web et que vous rêvez de travailler à la maison, devenir assistant virtuel est une idée qui pourrait vous plaire. Votre mission ? Accompagner vos clients dans la réalisation de leurs objectifs. Vous assumerez un rôle essentiel dans leur business, en leur allégeant leur charge de travail. Les web entrepreneurs ont une multitude de choses à faire, en permanence. Mais trouver la perle rare pour les épauler au quotidien est quasiment mission impossible, car peu de personnes sont formées et comprennent l’infopreneuriat.

Voici les principales missions de l’assistant site web :

  • la gestion administrative (suivi des e-mails, des élèves, la facturation, etc.) ;
  • le suivi commercial (suivi des ventes, création de nouveaux produits, prospection, etc.) ;
  • la stratégie digitale (planning éditorial, création de contenu, gestion des réseaux sociaux) ;
  • la relation client (suivi de client, gestion de projet, etc.) ;
  • l’assistance technique (automatisation des process, gestion des bugs, mise en place de nouvelles fonctionnalités, etc.).

Déléguer n’est pas toujours facile. Pour un blogueur, avoir à ses côtés quelqu’un qui comprend son travail, les enjeux de son activité, les programme qu’il utilise, etc. est une aide très précieuse. Votre polyvalence, votre curiosité et votre débrouillardise deviendront vos meilleurs atouts pour devenir un assistant en or.

Ceci étant dit, vous n’êtes pas nécessairement amené à effectuer l’ensemble de ces tâches pour chacun de vos clients. Le périmètre de votre intervention devra être défini dès le début avec votre prospect, pour clarifier les prestations à réaliser. Cela vous permettra de mieux appréhender la charge de travail ainsi que le nombre d’heures à y consacrer.

Les clients de ce freelance

Si vous avez bien saisi les différents types de missions, vous vous demandez peut-être encore qui sont les clients de l’assistant web ? Il s’agit principalement des infopreneurs.

Les infopreneurs vivent de la vente de leurs produits numériques, et plus spécifiquement de formations en ligne. Là encore, vous l’avez sans doute remarqué, le nombre de formations sur internet a explosé récemment. Le marché est donc de plus en plus important.

Les prospects sont partout sur internet : LinkedIn, Facebook, Instagram, mais aussi derrière vos blogs préférés, dans votre réseau ou votre entourage. Il ne faut pas avoir peur d’y aller au culot et demander autour de vous. Pour trouver des clients en tant qu’assistant virtuel, je vous conseille de regarder du côté des thématiques qui vous passionnent. Tant qu’à faire, autant travailler avec des entrepreneurs qui partagent vos centres d’intérêt et votre vision des choses. Cela facilite beaucoup la communication et les échanges.

 

Les qualités requises pour devenir assistant web et travailler en ligne

Pour devenir assistant web et s’éclater dans ce métier, il faut être curieux, débrouillard. Il faut aimer apprendre et relever de nouveaux challenges. Le web est un univers qui évolue sans cesse et les bonnes pratiques du lundi peuvent être complètement obsolètes le dimanche. En parallèle, il faut savoir (et aimer) travailler seul, car c’est une activité que l’on exerce en tant que freelance.

Ce statut offre de nombreuses libertés, mais cela signifie aussi qu’il faut se responsabiliser et travailler de manière autonome. Travailler à son compte signifie organiser son emploi du temps. C’est un avantage, car vous pouvez bosser en fonction de votre énergie et de vos impératifs, mais cela peut aussi être un inconvénient, car vous êtes seul responsable de vos résultats. Si vous ne travaillez pas, vous n’êtes pas payé – c’est aussi simple que cela. Il faut donc se responsabiliser sur la recherche de clients, et sur les missions à réaliser, tout en respectant les délais imposés par vos clients.

Les perspectives d’évolution de l’assistant virtuel

Si vous êtes intéressé par le métier d’assistant web, c’est certainement que vous êtes un touche-à-tout et que vous aimez être sur tous les fronts. Il y a fort à parier que l’idée de trouver un petit emploi stable et ne jamais en changer ne vous fasse pas rêver. L’avantage de travailler en ligne c’est que vous pouvez construire votre job sur mesure et le faire évoluer à votre guise. Celui d’assistant site web n’échappe pas à la règle.

Si vous aimez travailler à domicile sur internet et que vous souhaitez continuer sur cette voie, plusieurs perspectives d’évolutions s’offrent à vous. Vous pouvez vous-même vous lancer dans le blogging professionnel. Vous connaîtrez déjà les ficelles du métier grâce à votre expérience en tant qu’assistant blogueur. Vous aurez toutes les clés en main pour partager votre passion à votre tour. Dans la même idée, vous pouvez décider de tenter l’aventure de l’infopreneuriat. Les formations en e-learning sont un excellent moyen de transmettre ses connaissances et ses compétences.

Mais si la perspective de créer vos propres produits (physiques ou numériques) ne vous enchante pas, rien ne vous y oblige. Vous pouvez tout à fait rester dans la prestation de service en proposant des coachings pour les blogueurs débutants par exemple. C’est également un super moyen de partager les connaissances que vous avez acquises pour aider celles et ceux qui débutent, tout en continuant de travailler sur internet, en toute indépendance.

 

Qui peut devenir assistant exécutif pour les infopreneurs ?

Le marché de l’infopreneuriat est très spécifique et ce n’est pas parce que vous avez déjà occupé un poste d’assistant au cours de votre carrière, que vous pourrez proposer vos services à des infopreneurs. Pourquoi ? Parce que si vous ne maîtrisez pas les fondamentaux de ce business, vous pourrez difficilement faire gagner du temps à vos clients (c’est ce qu’ils recherchent en priorité). Concrètement, cela signifie que vous devez comprendre comment fonctionne la monétisation d’un blog, que vous devez être à l’aise avec les tunnels de vente, les autorépondeurs, la gestion d’une plateforme de formation, l’assistante technique, la création et la promotion de contenu, etc.

Si vous voulez devenir assistant exécutif et travailler pour des infopreneurs, je vous recommande donc vivement de vous former. Comment ? Eh bien deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de vous former seul, ce qui à mon sens n’est pas simple puisque vous ne saurez pas nécessairement sur quels aspects vous devez monter en compétences. À moins qu’un infopreneur vous donne votre chance et qu’il ait du temps pour vous former, je pense qu’il est très difficile de se former seul à ce métier.

Autrement, vous pouvez tout simplement suivre une formation en ligne pour devenir assistant web. Vous pourrez ainsi suivre un programme complet qui vous fera gagner un temps précieux et qui vous permettra d’acquérir toutes les connaissances nécessaires pour vous lancer sereinement dans ce métier. C’est la raison pour laquelle j’ai créé un programme d’accompagnement en ligne sur trois mois qui permet aux passionnés du web et du blogging de changer de métier.

 

Le métier d’assistant web en bref

Si je devais résumer, je dirais ceci : l’assistant virtuel est un véritable bras droit pour les webentrepreneurs. Il doit se mettre dans la peau de son client pour comprendre l’ensemble de son business et l’aider au quotidien. Il lui apporte son soutien professionnel, mais aussi moral. La confiance doit être totale pour que le client puisse lui déléguer les tâches en toute sérénité. En plus d’être un exécutant, il est un conseiller, force de propositions et de nouvelles idées pour faire avancer l’entreprise de son client. Bref, il n’a pas froid aux yeux et son organisation doit être au poil pour assurer un service de qualité.

Le développement des business en ligne révèle un besoin croissant chez les infopreneurs qui cherchent à déléguer. Mais ils ne savent pas toujours à qui s’adresser ni où trouver la personne qui leur faut. Vous voulez savoir si le métier d’assistant virtuel est fait pour vous ? Accédez tout de suite à ma Masterclass gratuitement.

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le pour le retrouver facilement !

1 Commentaire

  1. Déborah

    Plus je lis, et plus je me dis « ce job est taillé pour moi ! ».
    Merci pour ce partage d’expérience Marie !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link