Devenir Indépendant en Ligne : Êtes-vous prêts ?

Freelance

Temps de lecture : 9 minutes

Autant mettre les pieds dans le plat tout de suite, pour devenir indépendant en ligne il ne suffit pas simplement d’en avoir envie. Ce statut est attirant, c’est évident. Plus de contraintes horaires ou géographiques, une liberté que je suis la première à mettre en avant, mais devenir freelance ce n’est pas que ça. C’est aussi la responsabilité de trouver des clients, préparer sa retraite seul, gérer la partie administrative, résister durant les moments de doutes, bref, ce n’est pas tout beau, tout rose tous les jours. Je pense qu’avoir un esprit d’entrepreneur est indispensable pour réussir, mais pas que. Sans langue de bois, voici les qualités indispensables à avoir (selon moi) pour devenir indépendant sur le web et travailler à domicile.

 

Il faut avoir un mindset d’entrepreneur pour travailler en freelance

Le mindset, ou état d’esprit en français, est probablement l’une des choses les plus importantes à mon sens. Pour moi, avoir un mindset d’entrepreneur c’est avoir un mental d’acier, c’est savoir prendre du recul, c’est accepter que l’échec peut faire partie du jeu, c’est être ouvert à l’idée qu’on ne cesse jamais d’apprendre, c’est aussi être capable de tirer des leçons de chaque situation et travailler sur soi pour grandir chaque jour.

De nombreux entrepreneurs à succès vous le diront, le premier essai n’est pas forcément le bon. Je suis fan des success stories et vous savez pourquoi ? Parce que généralement, comme dans toute bonne histoire, tout n’est pas rose tout de suite. Les héros doivent surmonter des obstacles avoir d’avoir leur happy ending. Dans l’entrepreneuriat, c’est pareil. Mon exemple préféré est celui de J.K. Rowling, l’auteure de la saga Harry Potter.

Savez-vous combien de fois son roman a été refusé par les maisons d’édition ? Une douzaine. Elle aurait pu abandonner, se dire que son histoire ne valait pas la peine d’être lue, se trouver toutes sortes d’excuses pour laisser tomber. Si elle l’avait fait, le monde n’aurait jamais connu l’histoire de ce cher Harry, et quelle perte ça aurait été (oui je suis fan d’HP) !

Devenir freelance en ligne, c’est un peu comme les montagnes russes. Parfois votre agenda sera rempli sur plusieurs mois, d’autres, un client vous lâchera sans crier gare et vous vous retrouverez le bec dans l’eau. Certains jours vous déborderez d’énergie, d’autres vous nagerez dans le doute et vous vous demanderez pourquoi vous n’avez pas choisi de rester salarié, peinard et avec un salaire qui tombe à la fin du mois.

Si vous n’avez pas le bon mindset, vous abandonnerez très vite, je vous le garanti.

 

Une forte capacité à se remettre en question est essentielle pour devenir indépendant en ligne

Travailler pour soi ne signifie pas que vous n’aurez plus de patron, du moins pas totalement. Car en réalité, vous n’aurez plus un mais plusieurs patrons : vos clients. Leur satisfaction deviendra votre priorité, car impossible de faire illusion. C’est facile de faire semblant de travailler quand on est salarié, ou de lever un peu le pied quand on a trop fait la fête la veille. Lorsqu’on est freelance, c’est très différent.

Si vous êtes engagé sur un délai, vous devrez le respecter et la qualité doit être au rendez-vous. Alors bien sûr, vous aurez la liberté d’organiser votre emploi du temps comme bon vous semble et donc d’anticiper la livraison de vos prestations. Mais si les attentes de votre client ne sont pas satisfaites, il aura vite fait de changer de prestataire.

Le niveau d’exigence des clients ne sera jamais le même. Si l’un d’entre eux n’est pas satisfait de votre travail, cela touchera probablement votre susceptibilité. Pourtant, les remarques constructives sont indispensables à prendre en compte pour grandir et évoluer. Durant ces dernières années, j’ai échangé avec de nombreux freelances en rédaction web notamment. Certains avaient incontestablement le niveau et leur activité a décollé. D’autres sont restés au point mort parce qu’ils n’avaient pas cette capacité à se remettre en question.

Et quand je parle de remise en question, je parle bien sûr des différentes tâches qui peuvent vous être confiées, mais aussi du choix de l’activité dans lequel vous vous lancez. Une de mes amies a voulu déléguer quelques articles à une rédactrice qui n’arrivait pas à trouver de clients, malgré deux ans d’activité. Cette collaboration a été catastrophique. Elle n’était pas réactive, ne respectait pas le briefing et son niveau rédactionnel était très moyen. Pas étonnant qu’elle ne s’en sorte pas ! (je vous l’avais dit, pas de langue de bois…). Alors parfois, oui ça pique… Je suis la première à être susceptible et j’en ai conscience.

Mais je suis aussi capable de me remettre en question et sans cela, je pense qu’on ne peut pas avancer en tant que freelance.

 

Il faut être curieux pour développer son activité professionnelle

On nous répète sans cesse que la curiosité est un vilain défaut, tout comme l’impatience d’ailleurs… Pour moi c’est tout le contraire. Être curieux signifie s’ouvrir aux autres ou aux choses. C’est avoir envie d’apprendre, de comprendre, d’évoluer. Le web est un environnement instable qui évolue à chaque seconde. Ce qui fonctionne le mardi peut être complètement obsolète le jeudi. Tout va très vite.

Que ce soit en matière de référencement naturel, de réseaux sociaux, de marketing, de rédaction, tout change. Cela signifie qu’il faut y être préparé et surtout savoir s’adapter. Si j’aime autant le métier d’assistant web, c’est justement parce que cette activité encourage la curiosité et l’apprentissage. Un bon assistant est comme un caméléon ! Internet regorge de ressources, c’est une véritable mine d’or d’informations.

Quand j’y pense, je me dis que nous avons une chance inouïe d’avoir tout ce savoir à portée de main (ou plutôt de clic). Vous vous demandez qui était président des USA en 1930 ? Google ! Vous préparez un buffet pour 20 personnes et vous cherchez des idées de recettes ? Google ! Vous vous demandez comment enlever une tâche rouge sur un vêtement blanc ? YouTube !

Je suis toujours sidérée (et agacée) de lire des messages de personnes qui posent une question à laquelle elles trouveraient la réponse en quelques secondes. Encore faut-il qu’elles se donnent la peine de chercher… On peut tout trouver sur internet et c’est une chance.

Devenir indépendant en ligne implique de rester en veille, de se tenir informer des bonnes pratiques de son secteur. Chaque mois, ma veille est programmée sur Todoist et je me prends une heure pour faire le tour des sites qui m’intéressent. J’incite d’ailleurs vivement mes élèves à faire de même !

 

 

L’autonomie est indispensable pour travailler à domicile

Alors oui, ne plus avoir de patron « sur le dos » c’est vraiment génial et cela peut enlever une énorme pression. Mais c’est à double-tranchant ! Dans la mesure où personne ne vous impose d’horaires, il vous appartient d’organiser vos journées de travail. Cela signifie qu’on ne viendra pas vous taper sur les doigts si vous n’êtes pas à votre bureau à 09 heures pétantes. Si vous avez envie de faire la grasse mat’, vous le pouvez ! Netflix ? C’est permis (et c’est aussi ça de travailler en freelance). En fait, les seules limites qui vous seront imposées sont celles que vous choisirez.

Il est donc indispensable de se responsabiliser pour travailler à domicile. L’autonomie est une qualité indispensable pour réussir, car si vous n’êtes pas capable d’organiser votre emploi du temps, vous courez tout droit à la catastrophe. Certaines personnes ont besoin d’un cadre, de consignes claires pour pouvoir avancer dans leur travail. De quelle catégorie faites-vous partie ? Travailler à la maison ne signifie pas pour autant être libre.

Pour ma part cela ne m’a jamais vraiment posé de problème, de 1 parce que je suis passionnée par ce que je fais, de 2 parce que si je ne travaille pas je ne suis pas payée (du moins c’était le cas lorsque j’avais encore des clients). Cette pression me suffisait amplement pour me responsabiliser et me mettre au boulot. Je pense qu’il est indispensable de se fixer soi-même un cadre pour être efficace. Je suis généralement devant mon ordinateur entre 08 h et 09 h. Je prends des pauses de temps en temps pour étendre mon linge, lire ou ranger 2-3 trucs, puis je m’y remets. Je m’arrête pour déjeuner environ 30 minutes, puis je retourne devant mon ordi jusque 18 h généralement. Ah oui, parce que j’avais oublié de vous dire qu’on bosse beaucoup plus quand on est freelance, que quand on est salarié ;-).

 

La passion est primordiale pour réussir sur le long terme

Si je reprends par rapport à mes horaires, lorsque je suis seule le soir, il m’arrive de bosser assez tard. D’ailleurs, à l’heure où j’écris ces lignes, il est 22 h 40. Est-ce que j’étais obligée de travailler ce soir ? Pas du tout. Mais lorsqu’on est passionné, c’est un peu le piège… On a tendance à se noyer dans le travail et à adorer ça. C’est Confucius qui a dit « Choisis un métier que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie ». C’est tellement vrai…

Si j’ai créé la Formation Assistant Blogueur, c’est parce que je suis profondément convaincue que pour être épanoui dans la vie, il est indispensable de faire un métier qu’on aime. On passe quand même 80 % de notre temps au travail, alors autant qu’on s’éclate non ? Lorsque j’étais encore salariée, mes journées étaient un supplice. J’avais 0 énergie en me levant le matin et je guettais la fin de la semaine avec impatience. Les lundis étaient ma hantise et les vacances étaient toujours trop courtes. Ce n’était pas forcément lié au fait que j’étais salariée, mais plutôt parce que j’avais choisi la mauvaise carrière.

Aujourd’hui, je me réveille chaque matin avec un profond sentiment de gratitude. Certains jours, j’ai encore un peu de mal à croire que je vis pleinement de mon activité depuis que j’ai démissionné en 2018. Pourtant c’est la réalité ! Mon métier me passionne et m’apporte une énorme satisfaction. C’est ce que je veux aider mes élèves à accomplir en se lançant en tant qu’assistant web.

Vouloir devenir indépendant en ligne simplement pour les avantages qui vont avec ce statut est une très mauvaise idée.

Je vois trop de personnes se lancer dans des activités pour lesquelles elles ne sont clairement pas faites, simplement parce qu’elles veulent travailler sur internet. Ça m’agace profondément et ces gens font du tort à leur profession (je cible notamment les rédacteurs web). Alors oui, je pense que la passion est absolument indispensable pour se lancer en tant qu’indépendant. Pour moi cela va directement de pair avec l’esprit d’entrepreneur dont je parlais précédemment. Car sans passion, au premier obstacle on laissera tomber.

 

 

Il faut être aimer être seul pour travailler à la maison

Devenir freelance signifie que la plupart du temps, on travaille seul. À moins bien sûr de bosser dans un espace de co-working ou de côtoyer d’autres freelances. Certaines personnes ont besoin du contact humain au quotidien. Ils aiment la vie en entreprise et je les comprends, car quand l’environnement est sain, c’est un véritable plaisir de bosser dans ces conditions. Pour ma part, j’aime être seule et je peux facilement passer des journées entières sans sortir ou voir quelqu’un (hormis mon homme et mes chats). Et je suis ok avec ça ! C’est un trait de ma personnalité que j’ai appris à reconnaître et à accepter en tant que bonne introvertie que je suis.

Le métier d’indépendant est solitaire et ce mode de travail n’est pas fait pour tout le monde. Il est donc indispensable d’en avoir pleinement conscience avant de se lancer. L’être humain recherche naturellement le contact avec les autres et certains vivent mal le fait d’être isolé, ce que je comprends très bien. J’ai la chance d’avoir des amies freelances avec qui je peux régulièrement échanger lorsque je ressens le besoin de me reconnecter un peu au monde. On organise des journées de travail à plusieurs, on échange sur nos business. Ces temps de partage sont très stimulants ! Mais 90 % du temps, je travaille seule et ça, c’est la réalité du freelance.

 

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, chapeau ! Car cet article est on ne peut plus long… mais j’avais vraiment envie de m’exprimer sur ce sujet qui me semble indispensable si on envisage de devenir indépendant en ligne. Si cet article vous a plu et que vous vous êtes reconnu dans ces lignes, alors tant mieux ! Vous êtes sur le bon chemin et je vous souhaite le meilleur pour votre nouvelle vie de freelance. Si après la lecture de cet article c’est le contraire… et bien tant mieux aussi et j’espère que tout cela vous fera réfléchir.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires quelle est votre vision des qualités indispensables à avoir pour devenir indépendant en ligne.

Devenir Freelance

1 Commentaire

  1. MAMA Ahmadou

    Merci de vos conseils

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link