Assistante Webmarketing : 10 notions à comprendre avant de se lancer

Marketing digital

Temps de lecture : 5 minutes

Vous êtes passionné par l’univers du digital et vous envisagez de devenir assistante webmarketing ? Ne cherchez plus, cet article est fait pour vous ! Dans un monde numérique en constante évolution, le rôle de l’assistante virtuelle est de plus en plus important. En charge de la stratégie en ligne, de la gestion des réseaux sociaux, de l’optimisation du référencement et de bien d’autres aspects encore, rien de ce qui se passe dans les coulisses ne lui échappe. Vous êtes nouvelle dans le métier et vous avez envie d’en savoir plus ? Voici 10 notions de marketing digital indispensables à maîtriser pour comprendre son marché et ses clients.

 

1) La stratégie de contenu ou Social Media Management

La stratégie de contenu est le pilier de toute présence en ligne réussie. Elle consiste à planifier, créer et gérer le contenu de manière cohérente et engageante pour attirer et fidéliser l’audience. Pour cela, il est crucial de connaître votre public cible et ses besoins. Identifiez les sujets qui l’intéressent, choisissez les formats appropriés (articles, vidéos, infographies) et planifiez leur diffusion sur différents canaux. Un contenu de qualité, pertinent et régulier aide à construire la crédibilité et l’autorité de la marque de votre client.

La stratégie de contenu inclut l’utilisation de nombreux outils, voici quelques incontournables :

  • Canva : pour créer des designs à destination des réseaux sociaux, d’un site web ou de n’importe quel support de communication
  • Meta Business Suite : l’outil de planification et de gestion de Meta (Facebook et Instagram)
  • Notion : pour élaborer un planning éditorial et échanger avec son client sur le contenu à venir

 

2) La rédaction web

La rédaction web nécessite de développer des compétences rédactionnelles spécifiques pour le web. Il s’agit de créer des contenus clairs, concis, et optimisés pour les moteurs de recherche (SEO). Les textes doivent captiver l’attention du lecteur dès les premières lignes, être faciles à lire et inciter à l’action. La maîtrise des techniques de copywriting, comme l’utilisation de titres accrocheurs, de listes à puces et de paragraphes courts, est essentielle. Une bonne rédaction web améliore l’engagement des utilisateurs et le positionnement dans les résultats de recherche.

En tant qu’assistante webmarketing, développer ses compétences en rédaction web est un véritable plus pour accompagner ses clients dans la rédaction de contenus (pages web, articles de blog, newsletter, etc.). Je me suis moi-même formée aux côtés de Lucie Rondelet quand je me suis lancée en tant que freelance, et ce « bagage » m’a ouvert beaucoup de portes !

 

3) Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization)

Le SEO, ou référencement naturel, est une technique visant à améliorer la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche comme Google. Il s’agit d’optimiser les pages pour qu’elles apparaissent en haut des résultats de recherche. Cela inclut la recherche de mots-clés pertinents, l’optimisation des balises méta (titre, description), la création de contenu de qualité, et l’obtention de liens entrants (backlinks). Le SEO demande une analyse continue et des ajustements pour s’adapter aux mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche.

Maîtriser les fondamentaux du SEO vous permettra de pouvoir accompagner vos clients dans l’optimisation des pages de son site, mais aussi de travailler les pages de ses réseaux sociaux. Comprendre le fonctionnement des algorithmes est un vrai plus pour obtenir des résultats sur le long terme.

 

4) Travailler son SEM (Search Engine Marketing)

Le SEM combine le SEO avec la publicité payante pour maximiser la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche. Cela inclut l’utilisation de Google Ads et d’autres plateformes de publicité en ligne. En investissant dans des annonces payantes, vous pouvez obtenir des résultats rapides et cibler des segments spécifiques de l’audience de vos clients. Il est essentiel de maîtriser la gestion de campagnes publicitaires, le choix des mots-clés, et l’analyse des performances pour maximiser le retour sur investissement (ROI).

Toutes les assistantes webmarketing ne maîtrisent pas nécessairement la publicité payante (ce qui en fait un atout). Sans devenir un expert (car cela demande un peu d’expérience), vous devez néanmoins maîtriser quelques notions clés : taux de clic, nombre d’impressions, coût par clic, etc.

 

5) L’Email marketing

L’email marketing est un outil puissant pour entretenir la relation avec les clients et les fidéliser. Il s’agit d’envoyer des emails ciblés et personnalisés à une liste de contacts. Pour réussir, il est important de segmenter son audience en fonction de leurs intérêts et comportements, de créer des contenus pertinents et attrayants, et de tester différents formats pour optimiser les taux d’ouverture et de clics.

L’email marketing est surtout un levier puissant pour vendre des infoproduits (formations en ligne, guides, etc.) notamment grâce aux tunnels de vente. Si vous envisagez de travailler avec des entrepreneurs sur le web, vous serez probablement amené à travailler sur la stratégie d’emailing. Vous devrez donc notamment apprendre à utiliser un autorépondeur pour assurer la partie technique. Les plus connus sont MailChimp, SendinBlue, Active Campaign ou encore Mailjet.

 

6) L’analyse de données

L’analyse de données est essentielle pour mesurer l’efficacité de vos actions marketing. Des outils comme Google Analytics vous permettent de suivre le comportement des visiteurs sur votre site web, de comprendre quelles stratégies fonctionnent et lesquelles nécessitent des ajustements. Vous pouvez analyser des métriques telles que le taux de rebond, le temps passé sur le site, et les conversions.

Une analyse régulière et approfondie des données vous aide à prendre des décisions éclairées et à optimiser vos campagnes. Cela concerne le site internet de votre client, mais aussi les performances de ses comptes sociaux au travers du taux d’engagement par exemple.

 

7) Le CRM (Customer Relationship Management)

Les outils de gestion de la relation client (CRM) vous aident à gérer et analyser les interactions avec les clients de vos clients. Un CRM centralise toutes les informations sur vos clients, facilitant ainsi la personnalisation des communications et des offres. Il permet de suivre les ventes, de gérer les contacts et d’analyser les données clients pour améliorer la satisfaction et la fidélité. Une bonne utilisation du CRM contribue à des relations client plus solides et à des campagnes marketing plus efficaces.

De nombreux outils proposent ce type de fonctionnalités : Notion, Trello, Hubspot, Meta Business Suite, ou même manuellement sur une simple feuille Excel. Le rôle de l’assistante webmarketing consiste à consolider et analyser les données pour éclairer les décisions de ses clients et orienter la stratégie digitale.

 

8) L’UX/UI Design

L’expérience utilisateur (UX) et l’interface utilisateur (UI) sont cruciales pour garantir que votre site web ou application est agréable et facile à utiliser. L’UX se concentre sur la satisfaction globale de l’utilisateur et la facilité de navigation, tandis que l’UI s’occupe de l’aspect visuel et de l’interaction. Un bon design UX/UI améliore la rétention des utilisateurs et augmente les conversions. Cela inclut la création de parcours utilisateurs intuitifs, des designs attrayants, et des temps de chargement rapides.

Chaque nouvelle page de contenu créée, chaque nouveau réseau intégré à la stratégie doit tenir compte de ces notions en facilitant le parcours client.

 

9) Le marketing d’influence

Le marketing d’influence consiste à collaborer avec des influenceurs pour promouvoir vos produits ou services. Les influenceurs ont une audience fidèle et engagée, et leur recommandation peut avoir un impact significatif sur la notoriété de votre marque et les ventes. Apprenez à identifier les bons influenceurs pour votre niche, à établir des partenariats efficaces et à mesurer les retombées de ces collaborations. Le marketing d’influence peut être un levier puissant pour atteindre de nouveaux publics et renforcer la crédibilité de votre marque. Accompagner ses clients dans la recherche de nouveaux partenariats et opportunités peut faire partie des missions d’une assistante virtuelle.

 

10) La gestion de projets

La gestion de projets est une compétence clé à cultiver pour une assistante webmarketing. Elle implique la planification, l’organisation et la supervision de différentes tâches pour atteindre les objectifs fixés. Utiliser des outils de gestion de projets comme Notion, Trello, Asana ou Monday.com permet de suivre l’avancement des tâches, de collaborer efficacement avec les équipes et de respecter les délais. Une bonne gestion de projets assure une exécution fluide et coordonnée des campagnes marketing.

En fonction de la taille de l’équipe, une assistante expérimentée peut également occuper des fonctions d’Online Business Manager et donc gérer les collaborateurs pour faire le relai avec le client.

 

J’espère que ces notions vous seront utiles, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link