Formation Assistante Virtuelle : 5 Conseils avant de se lancer

Assistante Virtuelle

Temps de lecture : 8 minutes

Vous vous intéressez au métier d’assistant web et vous cherchez une formation pour devenir assistante virtuelle ? Vous êtes au bon endroit. Je suis certaine que votre motivation est au taquet et que vous êtes prêt à passer à l’action. Avant de vous lancer, voici 5 conseils que j’aimerais partager avec vous pour vous aider à avancer dans la bonne direction et à concrétiser votre projet professionnel. Il s’agit avant tout d’un retour d’expérience… Ça fait bientôt 3 ans que je travaille dans la formation en e-learning et des personnes motivées, j’en ai vu passer. Certaines ont cartonné, d’autres ont abandonné rapidement. J’espère que cet article vous sera utile et vous booster pour aller plus loin. Le métier d’assistante virtuelle a changé ma vie, et je sais qu’il peut changer la vôtre. Bonne lecture !

 

1) Faire le point sur son projet professionnel

Vous envisagez de devenir assistante virtuelle ? La première chose à faire est de prendre un moment pour faire le point sur votre projet professionnel. Prenez 2 ou 3 heures pour faire le bilan de votre expérience pro et pour vous poser quelques questions sur votre motivation. L’objectif ? Vous assurer que votre nouveau projet soit adapté à vos besoins et à ce que vous recherchez.

Avez-vous déjà entendu parler du cycle émotionnel du changement ? Il démontre le processus mental qui s’engage en chacun de nous lorsque nous démarrons un nouveau projet. Globalement, on commence avec un max d’énergie et d’excitation. On est motivés à bloc et on a envie de tout déchirer. Et puis on se lance et là… prise de conscience. Ce nouveau projet qui nous emballait tant demande finalement beaucoup plus de travail qu’on ne l’avait imaginé. Conséquence ?

Notre motivation prend une belle claque et c’est la dégringolade. À ce stade, il y a généralement deux voies possibles : vous abandonnez, ou vous vous accrochez. Dans le premier cas, ça va assez vite. Vous vous rendez compte que finalement ce n’était pas fait pour vous, que ce n’était pas ce que vous imaginiez, bref… vous laissez tomber pour X raisons, et vous passez au projet suivant. Dans le second cas et pour vous aider à remonter la pente, vous allez avoir besoin de faire appel à toutes les ressources dont vous disposez pour vous tirer vers le haut et aller au bout de votre projet (et tout péter).

Pourquoi je vous raconte tout ça… Parce qu’avant de vous lancer dans une formation pour être assistant virtuel, vous devez vous assurer que c’est le bon chemin pour vous. Que ce n’est pas un énième objet brillant que vous laisserez de côté au bout de quelques semaines. Voici quelques questions à vous poser pour vous aider :

  • Quelles sont les raisons qui m’ont poussé à envisager ce nouveau choix de carrière ?
  • Qu’est-ce qui ne me convenait pas dans mon précédent job et qu’est-ce qui me convenait ?
  • Quelles sont les compétences que j’ai acquises à ce jour, et quelles sont celles que je vais devoir acquérir pour réussir mon nouveau projet professionnel ?

Pour finir, je vous mets ici une vidéo dans laquelle je vous explique pourquoi il est essentiel d’avoir un mindset d’entrepreneur pour devenir assistant web et entreprendre de manière plus large.

 

2) Mettre en route un plan d’action

Vous êtes confiant dans votre projet professionnel ? Parfait ! On peut passer à la phase suivante : mettre en route un plan d’action en béton. Il y a deux cas de figure : soit vous êtes déjà freelance et vous souhaitez diversifier votre activité, soit vous êtes salarié et vous envisagez une reconversion. Quelle que soit votre situation, vous devez préparer la suite.

Prenez une feuille (ou ouvrez un document Word si vous êtes team numérique), et listez toutes les actions à mener pour atteindre votre objectif (vous former au métier d’assistante virtuelle). À ce stade, vous brainstormez, donc couchez simplement vos idées sur le papier. Voici quelques idées :

  • acheter un nouvel ordinateur ;
  • trouver une formation pour devenir assistante virtuelle ;
  • mettre de l’argent de côté pour financer le coût de la formation ;
  • organiser son emploi du temps ;
  • etc.

Une fois la liste finalisée, la deuxième étape est simple. Faites un tableau de deux colonnes :

  1. C’est dans la poche
  2. J’y travaille

Dans la colonne « C’est dans la poche », répertoriez l’ensemble des actions qui vous semblent réalisables assez facilement. Celles pour lesquelles vous avez le budget s’il y a un critère financier, celles pour lesquelles vous êtes prêt à vous investir s’il s’agit d’organisation, etc.

Dans la colonne « J’y travaille », listez les actions qui vont vous demander un peu plus de temps ou de réflexion : trouver une formation, financer son coût, étudier des témoignages, etc.

Une fois ce travail fait, vous saurez exactement quel est le chemin à parcourir pour atteindre votre objectif. Tout ce qu’il vous restera à faire, c’est de définir une temporalité pour chaque action. Fixer des délais vous permettra de rendre votre projet encore plus concret. Tant que votre plan d’action n’est pas planifié, vous pouvez être à peu près certain que vous n’agirez pas.

 

 

3) Prendre son temps pour choisir une formation

Vous voulez devenir assistante virtuelle ? À moins que vous ne soyez déjà compétent, vous devrez probablement passer par la case formation. Apprendre un nouveau métier ne se fait pas en un claquement de doigts et ne s’improvise pas. Sachez qu’il existe deux types d’assistants virtuels : ceux qui travaillent de manière dématérialisée pour les entreprises traditionnelles, et ceux qui sont spécialisés pour les entreprises 100 % digitales.

Dans le premier cas et si vous avez un peu d’expérience dans le secrétariat ou l’administratif de manière générale, vous pourrez vous lancer assez vite. Dans le second cas, je ne peux que vous recommander de vous former. Et si vous ne savez pas quelle est la différence entre les deux, j’ai créé une masterclass gratuite d’une heure dans laquelle je vous explique tout en détail.

Je ne vais parler que des assistants web pour les entrepreneurs en ligne, puisque c’est le métier que je connais le mieux et sur lequel je me suis spécialisée. Suivre une formation pour devenir assistante virtuelle va vous aider à :

  • comprendre le marché que vous ciblez et les besoins de vos futurs clients ;
  • apprendre à maîtriser les outils indispensables à leur activité (auto-répondeur, WordPress, réseaux sociaux, tunnels de vente, etc.) ;
  • structurer votre activité et démarcher vos premiers clients.

Autrement dit, suivre ce type de formation va vous permettre de lancer votre activité de freelance beaucoup plus rapidement que si vous envisagez d’apprendre le métier seul. Il existe assez peu de programmes complets sur le sujet car ce métier d’avenir est encore assez peu connu en France. La mienne en fait partie mais je ne peux que vous inviter à faire vos recherches à comparer les différentes options qui s’offrent à vous pour faire le meilleur choix.

Voici les 3 critères importants à prendre en compte à mon sens :

  1. Le panel de compétences que vous allez acquérir (autrement dit le détail des cours proposés et des modules)
  2. L’accompagnement prévu (collectif, individuel et complémentaire, comme l’accès à un groupe privé par exemple)
  3. Les valeurs mises en avant par le formateur (il est important que ça colle d’un point de vue humain entre lui et vous et que vous partagiez sa vision)

Je n’inclue pas le prix dans cette liste, parce que je considère que si on veut se donner les moyens de réussir, l’aspect financier est secondaire. Si la formation qui vous fait vraiment kiffer est un peu plus chère que les autres, prenez le temps de mettre de côté pour pouvoir la financer. La question du prix est assez subjective… Ce qui est cher pour certaines personnes ne le sera pas forcément pour vous et inversement.

Lorsqu’on se lance dans un projet aussi important que d’apprendre un nouveau métier, je pense qu’il est vraiment essentiel de mettre toutes les chances de son côté pour réussir. Si cela signifie patienter 2 ou 3 mois de plus pour accéder au programme qui vous semble être le plus complet, alors soyez patient ! Les résultats seront au rendez-vous, soyez-en certain.

 

4) Planifier des temps de travail

Vous avez choisi la formation d’assistante virtuelle qui vous plaisait et vous êtes inscrit ? Bravo ! C’est un énorme pas en avant, mais ce n’est que le début. Avant de démarrer, je vous recommande vivement de planifier des temps de travail dédié à votre apprentissage. Vous êtes salarié ? Prévoyez à quel moment vous pourrez prendre le temps de suivre la formation. Est-ce que c’est le soir ? Le week-end ? De combien de temps disposerez-vous ? Est-ce qu’il est plus simple pour vous de travailler un peu chaque jour ? Ou de consacrer votre samedi matin aux cours ? Faites-le point et planifiez !

Soyons honnête. Si vous êtes salariée, suivre une formation pour devenir assistante virtuelle va vous demander un sacrifice de temps. Car quand on dit oui à quelque chose, on dit à autre chose. De quoi s’agit-il dans votre cas ? De soirées entre amis ? De temps avec vos enfants ? Vous devez être préparé pour ça, autrement, vous risquez d’abandonner.

Idem si vous êtes déjà freelance et que vous avez un agenda bien rempli. Peut-être que vous aurez besoin de dégager du temps dans vos journées, et donc de dire non à certaines missions (et donc à du CA) pour pouvoir vous consacrer à votre future activité. Apprendre un nouveau métier demande un investissement en temps important. Vous aurez probablement des cours en e-learning à suivre, mais aussi du travail personnel à fournir (pour les exercices par exemple).

Quelle que soit votre situation, ne faites pas l’erreur d’improviser. Planifiez des temps de travail et respectez vos engagements. N’oubliez pas que si vous vous êtes engagé dans ce nouveau projet professionnel, c’est qu’il y a un objectif bien précis derrière. Devenir digital nomade, trouver un métier passion, sortir du salariat, etc. Mettez toutes les chances de votre côté et accrochez-vous.

 

5) Utiliser tous les outils mis à disposition

Cela fait 3 ans que je travaille dans la formation en ligne, et je suis toujours surprise de voir à quel point certaines personnes prennent leur engagement à la légère. En tant que créatrice de programme, je trouve dommage que les élèves n’utilisent pas toutes les ressources qui sont mis à leur disposition par le formateur. Que ce soit l’accompagnement proposé, les différents groupes d’échanges et de soutien, ou tout simplement les cours et les exercices. Votre formateur fait sa part du boulot en vous proposant un maximum d’outils pour vous accompagner sur le chemin du succès. Mais votre réussite dépend en grande partie de vous ! C’est à vous de faire le travail.

On en revient à la notion de temps et de planification évoquée précédemment. Si vous êtes vraiment motivé pour réussir votre reconversion, vous mettrez tout en place pour atteindre vos objectifs. Il y a des coachings communs prévus ? Notez les dates sur votre agenda ! Il y a un groupe d’échanges avec les autres élèves ? Soyez actif ! Non seulement cela vous apportera énormément de valeur, mais en plus vous pourrez bénéficier de la puissance du groupe. Travailler de manière collective est essentiel pour rester focus à mon sens, surtout quand on est freelance et qu’on travaille seul. Faites confiance à votre formateur en aux outils qu’il a mis en place pour vous.

 

 

Formation Assistante Virtuelle : En bref

On récapitule ? Pour devenir assistante virtuelle, vous devez impérativement :

  1. Travailler sur votre projet professionnel et définir votre « pourquoi »
  2. Passer à l’action ! Il n’y a pas de projets sans plan d’action.
  3. Trouver une formation qui vous plaise et qui adaptée pour vous aider à atteindre vos objectifs
  4. Planifier des temps de travail à l’avance pour vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet
  5. Faire confiance à votre formateur et utiliser tous les outils mis à disposition dans le cadre de la formation que vous avez choisie.

 

Vous êtes prête à vous lancer ? N’hésitez pas à consulter le détail de la formation que je propose. Et si vous avez encore besoin d’en savoir plus, je propose une masterclass d’une heure gratuite dans laquelle je vous présente le programme de la formation et les 7 étapes à suivre pour lancer son activité d’assistantle virtuelle freelance.

 

1 Commentaire

  1. KORE wassawane ANDRÉ

    Merci les conseils

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link