Créer un Freebie : Le Guide pour Tout Savoir sur le Lead Magnet

Marketing digital

Temps de lecture : 7 minutes

Créer un freebie est une étape indispensable si vous envisagez de monétiser un site internet. Le lead magnet est le moyen le plus simple et le plus rapide de vous constituer une base de prospects avec lesquels vous pourrez régulièrement communiquer. Seulement voilà, pour convaincre les internautes de vous laisser leur adresse email, encore faut-il avoir quelque chose à leur proposer. Alors quel format choisir pour son freebie ? Comment choisir le contenu ? Comment créer une landing page ? Voici le guide complet pour tout savoir sur les lead magnets.

 

Définir votre objectif pour créer un freebie adapté à votre cible

À quoi sert un freebie ?

Impossible de commencer cet article sans résumer rapidement ce qu’est un freebie. Un freebie, aussi appelé lead magnet, est une ressource numérique que vous allez proposer gratuitement à votre audience, en échange de leur adresse email.

Collecter des adresses email est indispensable si vous envisagez de monétiser un site internet, puisque derrière une adresse électronique il y a un prospect. Se constituer une liste email (une liste de prospects donc) est indispensable si vous envisagez de vendre des formations en ligne ou n’importe quel autre produit numérique.

Le choix du freebie n’est donc pas anodin. Vous devez impérativement choisir un format et un contenu adapté à votre cible. Il doit être suffisamment intéressant et attirant pour qu’il ait l’envie irrésistible d’en bénéficier et donc de partager avec vous son email.

Bien entendu, un lead magnet peut avoir de nombreuses fonctions. Il peut être le point d’ancrage pour vendre votre offre phare, il peut aussi avoir objectif de renforcer votre autorité en partageant votre expertise. Il peut aussi être utilisé pour mettre en avant un produit affilié ou encore collecter des adresses de prospects en prévision d’un nouveau programme sur lequel vous travaillez.

L’objectif d’un freebie est d’apaiser les douleurs de votre cible et de lui montrer qu’il existe une solution à son problème.

 

L’importance d’avoir un lead magnet cohérent avec son offre phare

Votre première mission est donc de réfléchir à la principale problématique à laquelle est confronté votre prospect. Quelles sont les excuses, les inquiétudes, les stéréotypes, les blocages auxquels il fait face ? Si vous possédez déjà une offre de phare, vous devriez déjà avoir fait ce travail en amont au moment de définir votre persona.

En toute logique, votre offre payante apporte une solution au problème de votre audience. Le lead magnet lui, doit se situer au milieu. Il doit être suffisamment pertinent pour apporter un début de réponse et donner envie à vos prospects de choisir de travailler avec vous (et donc d’acheter votre offre). Généralement, il apporte le « quoi », tandis que votre produit phase apporte le « comment ».

Si je prends l’exemple de mon propre lead magnet, j’ai choisi de proposer une Masterclass. Pendant une heure, je présente le métier d’assistante virtuelle. Je présente l’activité, le métier, les missions, les clients à cibler, je parle du marché, etc. C’est le « quoi ». Pour apprendre le « comment » (comment se former au métier d’AV), c’est dans mon programme Formation Assistant Blogueur que ça se passe.

Je vous donne un autre exemple… Il y a quelques années, je proposais une formation dédiée aux bases du référencement naturel et de la rédaction web au service des blogueurs. L’objectif de cette formation était de permettre aux blogueurs d’acquérir toutes les bases pour apprendre à générer du trafic qualifié grâce au contenu rédactionnel (cette formation est d’ailleurs toujours disponible sur mon site). Le lead magnet que j’avais choisi de créer était un SEO bootcamp (format vidéo) initulé « 4 jours pour apprendre à générer du trafic qualifié ».

Le premier jour, je parlais de la recherche de niche, le 2e jour du ciblage des mots-clés, le 3e jour de l’optimisation, et le 4e jour du netlikinking. Il m’était impossible d’aborder tous ces sujets en profondeur dans un contenu gratuit, en revanche, ça donnait une bonne vision des points importants à maîtriser pour bosser sur son SEO et mon offre payante y répondait parfaitement.

Avant de créer un freebie, vous devez impérativement réfléchir à la cohérence entre le contenu gratuit et votre offre payante. N’hésitez pas à rédiger plusieurs idées de contenus avant de faire votre choix.

 

Quel format choisir pour son lead magnet ?

Vous savez quel contenu vous voulez délivrer ? Parfait. La prochaine étape est donc de choisir le format adapté pour un créer un lead magnet unique. Le choix du format est décisif dans la mesure où chaque format apporte quelque chose de différent. Voici quelques idées de format et de contenu que vous pouvez proposer.

Le format PDF : 

  • Checklist
  • Template/script
  • Mini ebook
  • Workbook
  • Guide
  • Calendrier/planning
  • Printable

La mini-formation : 

  • Email
  • Vidéo
  • Audio
  • Challenge (en evergreen)
  • Un mélange de tout ça

Le format unique : 

  • Quizz
  • Un challenge en live
  • Un webinaire (en direct ou pré-enregistré)
  • Un code promo
  • L’accès à une bibliothèque de ressources
  • Un échantillon gratuit pour donner un aperçu de votre produit (adapté à votre domaine d’activité)

Le tableau comparatif ci-dessous reprend les différents formats de freebie et leur niveau d’impact. Le taux d’inscription correspond à la facilité avec laquelle les internautes vous laisseront leur adresse email. L’engagement indique le niveau d’engagement attendu en termes de réponse et d’implication. La connexion indique le niveau de connexion créée avec le prospect et le passage l’action indique dans quelles mesures ce dernier est susceptible de se sentir suffisamment concerné pour passer à l’action et éventuellement souscrire à votre offre payante.

Le format PDF est probablement le type de contenu le plus facile à produire. Il demande peu de moyens techniques et peut être relativement rapide à créer. Il présente également l’avantage d’être un format assez apprécié par les internautes et qui peut facilement inciter au téléchargement. En revanche, le niveau d’implication est souvent faible et il arrive régulièrement que les prospects se désintéressent très rapidement de votre contenu une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils sont venus chercher.

Le format formation ou mini challenge est un contenu qui va vous demander beaucoup de travail au moment de la création, mais aussi en termes de suivi. L’implication du créateur est donc essentielle et c’est à prendre en considération. En revanche, c’est un format avec de très bons retours. Le niveau d’implication est important, la connexion entre vous et le lecteur l’est tout autant, et ce sont les prospects qui sont le plus susceptibles de passer à l’action.

Enfin, le format vidéo ou audio est un format qui permet lui aussi d’établir une vraie connexion avec le prospect. Il vous voit, il vous entend, c’est beaucoup plus facile pour lui de s’identifier à vous et ça peut rapidement lui donner envie de travailler avec vous. En revanche, le travail de préparation et de montage va vous demander du temps au moment de la création (et un certain nombre de compétences techniques).

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de format idéal pour créer un freebie, simplement un compromis à trouver. Il me semble néanmoins que les minis-formations/challenges et le format vidéo sont ceux qui attirent le plus de prospects qualifiés.

Si vous hésitez encore, voici quelques questions à vous poser qui vous pourraient faciliter votre prise de décision :

  • Qu’est-ce qui a le plus de sens compte tenu de votre audience ?
  • Quel est votre objectif ?
  • Quel est le format avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise ?
  • Quel niveau d’engagement voulez-vous générer chez vos prospects ?

 

Comment créer une landing page pour son freebie ?

Rien de plus simple pour créer une landing page pour son freebie. Tout dépend de votre situation actuelle. Si vous avez déjà un site web, vous pouvez choisir de passer directement par votre hébergeur et créer une page sur WordPress par exemple. Vous pouvez également le faire directement depuis votre auto-répondeur. MailChimp ou Active Campaign par exemple, intègrent la création de pages. MailChimp propose même des templates prédéfinis pour vous faciliter la vie.

Si je vous ai perdu en parlant d’auto-répondeur, je vous explique. Pour pouvoir collecter des adresses emails (c’est quand même le but d’un lead magnet), vous avez besoin d’un outil adapté. Il en existe des gratuits et des payants. Les plus connus sont MailChimp, Active Campaign, SendInBlue ou encore ConvertKit. Ils vous permettront donc de collecter les adresses de vos prospects, mais aussi de segmenter votre liste email en fonction de critères définis. C’est ce qu’on appelle l’email marketing ! Et si vous envisagez de créer un tunnel de vente en evergreen et d’envoyer des emails de manière automatisée, vous aurez là encore besoin d’un auto-répondeur.

Pour revenir à la création d’une landing page pour son lead magnet, le processus est assez rapide. En une dizaine de minutes, vous pourrez configurer le formulaire et les différents textes de présentation de votre freebie. Ce qui me donne une transition idéale pour aborder la dernière partie de cet article.

 

Les éléments indispensables à intégrer sur sa page pour un freebie qui convertit

Votre landing page doit être simplifiée et rapide à parcourir. Inutile d’en faire une usine à gaz, seuls quelques éléments sont indispensables. Le premier est évidemment la présentation de votre freebie : de quoi il s’agit ? quels en sont les bénéfices ? quelle est la transformation attendue ? Quelques phrases suffisent.

Vous aurez également besoin d’un visuel accrocheur pour que le lecteur sache exactement ce qu’il va recevoir. Vous pouvez utiliser différents mock-ups en fonction du format choisi. L’aspect visuel me paraît important pour donner envie au prospect d’y avoir accès.

Vous devrez également intégrer un formulaire de capture bien sûr, avec un bouton qui incite à passer à l’action. La plupart des copywriters vous conseilleront généralement de remplacer l’habituel « envoyer le formulaire » par quelque chose d’accrocheur comme « je suis prêt à changer de vie ». À vous de voir si vous êtes à l’aise avec ça, et de tester ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Une petite présentation de votre profil (avec photo) me paraît aussi sympa à ajouter. L’internaute ne vous connaît pas forcément et en fonction du parcours qu’il a effectué pour arriver jusqu’à votre landing page, quelques mots sur vous et votre activité peut aussi le mettre en confiance.

Et enfin, une fois le formulaire rempli, je vous conseille également de créer une page de confirmation. Ce sera utile notamment si vous avez recours à de la publicité. Vous pourrez ainsi y installer un pixel et tracker les inscriptions.

Vous savez tout ! J’espère que cet article aura répondu à vos principales interrogations et n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire s’il vous manque des éléments.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Articles similaires

INSCRIPTION
RECEVOIR LA MASTERCLASS

DÉCOUVRIR
LE MÉTIER
D'ASSISTANTE VIRTUELLE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link
Conférence gratuite sur le métier d'assistante virtuelle le jeudi 9 juin à 9h30